INSTAGRAM_POST_0018
INSTAGRAM_POST_003
INSTAGRAM_POST_0014
INSTAGRAM_POST_0013
INSTAGRAM_POST_005
INSTAGRAM_POST_001
INSTAGRAM_POST_0016
INSTAGRAM_POST_0015
INSTAGRAM_POST_0017
INSTAGRAM_POST_010
INSTAGRAM_POST_002
INSTAGRAM_POST_008
INSTAGRAM_POST_0012
INSTAGRAM_POST_006
INSTAGRAM_POST_009
INSTAGRAM_POST_004
INSTAGRAM_POST_011
INSTAGRAM_POST_0020
INSTAGRAM_POST_0021
INSTAGRAM_POST_007
INSTAGRAM_POST_0019

L’Atelier, fondé en 2011, est basé dans le sud de la France, sur les bords de la Méditerranée. Depuis Nice, ville de leur rencontre, à la région Nîmoise, d’où prendront corps les premiers projets, l’activité est centrée sur la question du paysage et de la matière.

Sophie Delage, Mathieu Grenier et Pierre Le Quer ont tous les trois des parcours nourris d’horizons divers de Nice à Barcelone, ou de Grenoble à Marseille. Chacun apporte à l’atelier, par sa formation, une spécialité: Urbanisme, Structure, Design ; ces savoir-faire permettent de nourrir la culture du projet dans ses diverses dimensions.

Une trame de pensée commune se dessine à travers une méthode basée sur une lecture sensible des éléments du paysage qui marquent notre quotidien. Entre mer et montagne, horizontale et verticale, ombre et lumière, végétation luxuriante et aridité, l’atelier Combas s’inscrit dans une logique d’école Méditerranéenne.

Nous cherchons, dans chaque nouveau projet, à questionner le territoire, à favoriser la compréhension des lieux, au travers notamment d’une lecture des typologies vernaculaires associées aux techniques modernes de mise en oeuvre. Cette recherche d’une architecture narrative est, pour nous, une forme d’instrument de connaissance de l’histoire, de la géologie, de la matière, d’un paysage, d’un lieu, qui devient le point de genèse de toute réflexion.

La conception architecturale est abordée comme une sédimentation des savoirs : chaque associé aborde tour à tour le projet à travers sa spécialité, et développe ainsi une partie du tout architectural (implantation et morphologie, insertion urbaine et paysagère, approche constructive, réponse au programme, atmosphère et ambiance intérieure, économie du projet, structure, mobilier, gestion de la lumière,…).

L’accumulation des regards croisés forme un ensemble homogène, notamment grâce à une éthique commune basée autour d’un travail sur un triptyque: rapport au sol, rapport au ciel, travail de la matière.